Comment collecter et répondre aux candidatures spontanées

La place de la candidature spontanée dans le processus de recrutement

Nombreuses et difficiles à gérer, les candidatures spontanées sont un casse-tête pour les recruteurs. Mais alors sont-elles toujours d’actualité ? D’après l’ étude Dares  datant de 2005, la candidature spontanée était le moyen le plus efficace en termes de ratio entretien/embauche en France. Aujourd’hui encore, à l’ère du digital, elles affluent de plus avec plus et deviennent parfois compliquées à gérer et organiser pour les recruteurs. Certaines entreprises retirent même l’accès aux candidatures spontanées via leur site. Pourtant, ces candidatures présentent plusieurs réels intérêts.

Pourquoi se pencher sur les candidatures spontanées

La candidature spontanée, une spécificité française ?

Selon les français, la candidature spontanée reste aujourd’hui un levier majeur vers l’emploi. 27 % la cite comme levier principal, juste derrière les sites d’offres d’emploi en ligne (32 %). C’est bien plus que nos voisins européens : 16 % en Italie, 13 % en Allemagne, 10 % au Royaume-Uni (voir l’étude du BCG, 2015).

Elle fait donc partie intégrante des démarches des candidats et cache souvent des candidats talentueux et motivés à rejoindre votre entreprise.

Un talent potentiel se cache derrière une candidature spontanée

Un candidat se dirige rarement vers une entreprise au hasard : partage des mêmes valeurs, une vision d’avenir commune, une volonté d’évoluer et se former dans un environnement spécifique, etc.
De ce constat, difficile de ne pas voir l’intérêt que renferme ce vivier de candidatures. Et si le candidat rêvé se trouvait parmi ces CV ?

Les répercussions des candidatures spontanées sur la marque employeur

Bien sûr, un candidat qui transmet une candidature spontanée s’attend moins à obtenir une réponse que lorsqu’il postule à une offre d’emploi. Pourtant certains candidats, lorsqu’ils souhaitent absolument rejoindre votre entreprise, peaufinent leur candidature spontanée. Pour ces profils, rester sans réponse de votre part peut s’avérer décevant.

Fournir une réponse à chaque candidature spontanée vous offre un avantage de poids pour valoriser votre marque employeur. Peu d’entreprises le font, ce qui va vous fournir un avantage différenciant pour faire rayonner l’image de votre société. Malheureusement, nombre d’entreprises ne fournissent pas de réponse à chaque candidature, faute de temps ou de moyens.

Pourtant, il existe aujourd’hui des solutions afin de fournir des réponses personnalisées et entièrement automatisées. Vous ne perdez plus de temps sur des tâches sans valeur ajoutée, tout en renforçant l’image de votre entreprise.

 

Comment traiter les candidatures spontanées ?

Conserver les candidatures reçues

Les candidats qui transmettent une candidature spontanée sont généralement plus motivés que les autres pour rejoindre votre entreprise. Cependant, il est rare de recevoir la candidature pertinente au moment où le poste est disponible. Pour pouvoir les exploiter de manière efficace, il faut donc être capable de les conserver. D’où l’intérêt du vivier de candidatures.

Un vivier de candidatures vous permet d’exploiter ces candidatures et de simplifier votre processus de recrutement. Dans quelques mois, vous aurez peut-être du mal à recruter un profil alors que le CV idéal était déjà entre vos mains, égaré dans vos candidatures spontanées. Avoir un accès simple et rapide aux candidatures pertinentes permet de les contacter avant de relancer une campagne de recrutement.

Accuser réception de la candidature 

L’e-mail d’accusé de réception permet d’indiquer au candidat que sa candidature a bien été prise en compte. C’est essentiel si l’on souhaite exploiter sa candidature par la suite. De plus, un candidat qui reste sans réponse conserve une image négative de votre entreprise, donc essayez de répondre à toutes les candidatures spontanées reçues. N’oubliez pas que vos candidats peuvent être vos futurs clients.

Envoyer un e-mail pour notifier que la candidature a bien été traitée

Envoyer un mail pour notifier le candidat que sa candidature a bien été traitée est un facteur important. Cela permet d’entretenir votre marque employeur en améliorant l’expérience candidat. Si vous utilisez un logiciel de recrutement capable d’envoyer des modèles d’e-mails automatiques, vous pouvez réaliser cette démarche rapidement. Voici un exemple d’e-mail que vous pouvez ré-utiliser :

Bonjour [prénom de la personne],

Nous revenons vers toi pour t’indiquer que ta candidature spontanée a bien été traitée. Nous l’avons étudiée en équipe mais malheureusement nous n’avons pas de postes à pourvoir actuellement. Cependant, ton profil nous intéresse, serais-tu d’accord pour que nous conservions ta candidature ? Nous pourrons ensuite te recontacter si jamais un poste est disponible à l’avenir. Merci pour ta candidature et nous attendons ta réponse,

Cordialement/Bien à toi,

L’équipe [Nom de votre entreprise]. 

Partager la candidature à son équipe

Rendre la candidature accessible aux différents acteurs de l’entreprise est un facteur clé pour exploiter ses candidatures spontanées. Que ce soit aux managers de votre entreprise dans le cadre du recrutement collaboratif ou aux autres chargés de recrutement, la candidature doit pouvoir être partagée facilement.

Retrouver facilement les candidatures

L’objectif d’une candidature spontanée que l’on conserve, c’est de ne pas perdre de temps à la retrouver en cas de besoin.

Si vous utilisez un logiciel de recrutement, il est intéressant d’utiliser un système de tag afin d’annoter certains mots clés à une candidature. Par exemple,  pour une candidature spontanée pertinente dans le domaine de la communication, on peut saisir les mots clés « PAO », « Graphisme », « Événementiel », etc.

Par la suite, il suffira de saisir ces mots clés dans la base de données des candidatures pour faire remonter le CV en question.